Un service de GéoRezo

Quel futur pour INSPIRE?

La révision du processus de rapportage décrit dans un billet récent s’inscrit dans un processus plus large. En effet, depuis le début de l’année 2018, la Commission européenne a entrepris les études préparatoires à la révision de la directive INSPIRE en 2021.

Elle a ainsi repris à son compte un projet franco-danois de séminaire de réflexion sur ce que pourrait être le futur d’INSPIRE. Ce séminaire devrait réunir les représentants des Etats membres et d’autres acteurs à la discrétion de la Commission européenne.

La commission RMO va elle-même organiser un séminaire pour recueillir les idées et propositions des acteurs français (qu’est-ce qui ne va pas ? que faire pour la suite ?). En 2013, nous avions organisé plusieurs séminaires thématiques afin de recueillir les avis et propositions des uns et des autres sur les projets de modèle de données thème par thème. De l’avis général, ils avaient été réussis. Cela nous avait donné une grande force de proposition dans la négociation du règlement.

Même si la révision d’une directive est un objet institutionnel particulier, il s’agit de reproduire l’exercice afin que le représentant français au séminaire de 2019 puisse avoir un mandat reflétant autant que possible des avis partagés par les producteurs et utilisateurs de l’infrastructure française.

Ce séminaire pourrait avoir lieu en mai 2019, sous une forme à bâtir. Le programme de ce séminaire sera à construire lors de la réunion de la commission RMO de mars. J’ai proposé qu’il parte des résultats de l’atelier européen décrit dans le billet précédent. Dans mon esprit, il serait idéal qu’il puisse être préparé au niveau local par les plateformes régionales, mais ce sera à elles d’en juger.

Tags: , ,

Les commentaires sont clos.