Comme évoqué dans un billet précédent présentant le comité « Business Value » de l’OGC, l’OGC en partenariat avec deux membres universitaires (Santa Clara University et University of North Carolina) vient de lancer une enquête auprès de tous les acteurs des communautés géospatiale et géoinformatique afin de mieux comprendre les raisons d’implémenter et d’utiliser les standards OGC.

Cette enquête s’appuie sur une expression de besoins émise par le comité « Business Value » de l’OGC dans le cadre des travaux en cours au sein de ce comité sur l’usage des standards OGC et leur pertinence socio-économique. Les résultats de cette enquête seront utilisés par l’OGC pour mieux comprendre la valeur et l’usage des standards OGC par les différentes communautés et ainsi améliorer ses différents programmes de spécifications, de tests et de promotion des standards OGC.

Continue reading »

Tagged with:
 

L’OGC, fondé en 1994, a pu apparaître initialement comme un cercle réservé à quelques experts et spécialistes anglophones concevant, rédigeant et testant au sein de groupes techniques (Standards Working Groups ) des spécifications permettant de développer l’interopérabilité géospatiale.

Ces dernières années, de nombreux groupes thématiques (Domain Working Group) ont été créés et permettent d’adresser des besoins spécifiques aux thématiques considérées en s’appuyant et si besoin étendant sous forme de profils les spécifications élaborées au sein des groupes techniques.

La forte croissance de l’OGC tant en nombre de membres qu’en centres d’intérêts et spécifications rédigées a conduit à la création de plusieurs comités (Committees) visant à renforcer la gouvernance et la cohérence de l’OGC, par exemple l’OGC Architecture Board (OAB) ou le Strategic Member Advisory Committee (SMAC).

Le dernier-né de ces comités est le Business Value Committee (BVC) présidé par Marge Cole, US National Aeronautics and Space Administration (NASA).

Continue reading »

Tagged with: