Monday, 18 of November of 2019

Des infos sur les travaux

Les applications associant réseaux sociaux et cartographie sont de plus en plus nombreuses.
Le gps devient participatif avec de plus en plus d’applications qui permettent de s’informer mutuellement des difficultés routières et tout particulièrement des radars comme trapster ou abe, a bon entendeur.
Dans ce domaine on peut bientôt espérer être mieux informés des travaux.

Un site canadien évoqué sur le GeoRezo présente ce service. Il s’agit de ZoneCone.ca, qui couvre la province québécoise. Le site traite des informations publiques et rajoute certaines informations.
Ce site est géré par un bénévole, quelqu’un qui n’est pas lié aux services publics. Quid de l’avenir d’un tel site ?

Y a t’il des sites français équivalents ?

Et bien, apparemment, il n’y en a pas beaucoup. On trouve des communes qui publient leurs arrêtés de circulation, généralement en version texte comme cet exemple de la Ville de Tarare qui parait administré et bien à jour. A l’inverse, on rencontre aussi de nombreux sites publics peu mis à jour ou dont les dates ne sont pas précises.

On trouve également le site de la ville d’arles. Il s’agit d’un site piloté par le service communication, sur un fond openstreetmap. La ville de Rodez met également en ligne ses arrêtés de voirie sous forme cartographique. Sur un fond googlemap, les informations publiées sont à jour en ce début octobre mais l’étaient moins au coeur de l’été !

Ces sites posent le problème de la mise à jour des données, qui doivent être impérativement connectées avec le service qui délivre les arrêtés de voirie, de manière automatique, et avec le SIG de la collectivité pour s’assurer de la pérennité du site.

Pour l’instant, je n’ai pas non plus trouvé d’exemple coordonné a l’échelle départementale. Compte tenu de leurs compétences routières, les conseils généraux pourraient être centraux dans ce type de dispositifs.

Enfin, le portail de services aux citoyens sur téléphone mobile “Proxima mobile” présente un projet dénommé “Alerte Voirie” qui permettrait à chacun d’alerter les services publics (voiries) de défauts, anomalies, événements, incidents constatés nécessitant une intervention. Une application prévue pour août 2011 mais qui n’est pas encore disponible en décembre. Par contre les initiatives de plus en plus fortes en matière d’opendata devraientdésormais booster ce type d’initiative.


Leave a comment


- Faire un don - Contact - Mentions légales -