Un service de GéoRezo

Articles taggés sous ‘mise en oeuvre’

Vers un changement de paradigme d’INSPIRE?

mercredi, avril 8th, 2020

Saisi par le Point de contact français, le CNIG lance une consultation des parties-prenantes françaises sur la proposition européenne de programme de travail 2020-2024.

D’ici fin 2022, il s’agit d’arriver à une mise en oeuvre commune dans l’Union européenne sur un périmètre, réduit, de données de référence tout en relâchant les contraintes sur les autres.

Le point qui me paraît le plus emblématique (j’avais prévu de faire une communication sur ce sujet lors de la conférence INSPIRE de mai) est le suivant :

1-a/ mettre en place une priorisation basée sur le besoin et une harmonisation proportionnée

1-a-i: Identifier un ensemble central et limité de données pour lequel une interopérabilité complète doit être poursuivie. Les trois types suivants, données prioritaires, de référence et de haute valeur, forment un bon cadre pour définir cette approche [LBT: ce sont toutes des données nationales. La commission Règles de mise en œuvre du CNIG en a arrêté la liste en 2019]

1-a-ii: Diversifier et lorsque possible relâcher les recommandations de mise en oeuvre techniques, selon leur catégorie. L’harmonisation des données ne devrait en concerner qu’un faible nombre et être construire sur des cas d’utilisation tangibles.

Puis pour 2024, il s’agirait de rapprocher les directives Aarhus (sur l’accès à l’information environnementale) et INSPIRE pour 2024.

La synthèse avec les questions est ici : http://cnig.gouv.fr/wp-content/uploads/2020/04/consultation-RMO-sur-WP-20-22.pdf

Cette nouvelle perspective pourrait sensiblement changer certaines approches et priorités, la Commission européenne notant à plusieurs reprises la nécessité de s’appuyer sur des besoins réels, en particulier hors de ceux des producteurs. Il a donc semblé utile de vous consulter, même si le délai est un peu court : les réponses sont attendues au plus tard le 17 avril.

NB : cette consultation est ouverte à toutes les parties-prenantes intéressées. Néanmoins, elle n’est pas publique car destinée à alimenter une position nationale. Vous pourrez obtenir l’accès aux documents et participer à la consultation après vous être fait connaître auprès du secrétariat du CNIG, cnig{@}cnig.gouv.fr.

Glossaire des textes sur les systèmes de référence

jeudi, mars 7th, 2019

En droit français, il n’est pas coutumier d’inclure un glossaire des termes employés dans le texte. Celui ci-dessous a été retiré juste avant publication quoiqu’il soit issu du rapport du CNIG et a été validé par toutes les chaînes de signataires.

Je vous le propose ci-dessous car certains termes (réalisation…) sont nouveaux pour beaucoup ou ont vu leur définition précisée :

Glossaire :

ellipsoïde : surface de révolution engendrée par une ellipse tournant autour de son petit axe, définie par le rayon équatorial et un paramètre d’aplatissement, et sensiblement géocentrique.

altitude : l’altitude d’un point est la coordonnée par laquelle on exprime l’écart vertical de ce point à une surface de référence proche du géoïde.

coordonnées géographiques : coordonnées bidimensionnelles constituées par le couple longitude et latitude.

géoïde : surface équipotentielle du champ de pesanteur terrestre proche du niveau moyen des mers.

Lire la suite »

Résultats d’un atelier européen sur le futur d’INSPIRE

vendredi, janvier 11th, 2019

Lors de la conférence INSPIRE 2018, un atelier ‘The future of INSPIRE’ s’est tenu autour de trois questions en lien avec la révision de la directive annoncée pour 2021 :
1. Qu’est-il nécessaire de faire avant et après 2021 ?
2. – Pouvons-nous identifier des fils directeurs (common threads) ?
3. – Sur quoi devrions-nous nous concentrer et de quoi avons-nous besoin ?

Lire la suite »

Au fait, vous êtes tous au courant que les bases de données du niveau communal type Corps de rue sont soumises à INSPIRE depuis l’adoption de la loi Lemaire?

mardi, décembre 18th, 2018

Mais aussi réseaux communaux de vos délégataires, bases des syndicats communaux et intercommunaux et tutti quanti.

Explication.

Il y a très très longtemps, dans une autre décennie, j’écrivais  » il a été dit que de futurs décrets pourraient l’inscrire de façon à cibler ce type de contrainte sur des collectivités qui disposent de certains moyens. Mais il a bien été précisé que ces décrets éventuels seraient à l’initiative des secteurs thématiques. Il n’y a pas, à ma connaissance, de tels projets pour le moment. »

Lire la suite »

Présentez vos réalisations à la conférence INSPIRE 2017

vendredi, mars 17th, 2017

logo_S2017_2

Les conférences comme celle d’INSPIRE 2017 sont l’occasion d’écouter des orateurs montrer leurs réalisations, expliquer leurs projets et exposer les différentes techniques utilisées. Pourquoi ne seriez-vous pas un de ces orateurs?

Quelque soit votre domaine d’activité, quelle que soit votre structure, si vous produisez, utilisez ou étudiez des métadonnées, des services ou des données INSPIRE, vous avez sans doute quelque chose à partager.

Quel sujet?

Les cibles privilégiées pour cette conférence-ci sont l’environnement et la société numérique (et particulièrement les différentes fonctionnalités de la ville intelligente : participation citoyenne, mobilité, énergie, déchets…). Cette page ouvre de nombreuses possibilités. Mais ce sera d’abord l’intérêt de la proposition qui comptera.

Cette année, nous avons créé une catégorie particulière, « INSPIRE Thinking out of the box », qui donne son titre à la conférence toute entière. INSPIRE n’est pas toujours utilisée pour ce qu’on croyait au départ, et il y a sans doute beaucoup à apprendre de ceux qui font autrement avec les briques de base INSPIRE.

C’est tout cela qui fera une conférence intéressante : des experts côte-à-côte avec des praticiens, de la théorie face à l’opérationnel et vice-versa, des codeurs et des chercheurs, des entreprises et des fonctionnaires… Nous souhaitons que cette conférence soit un mélange des genres, parce que c’ets comme cela qu’on avance.

Comment faire?
Ecrier un résumé en anglais d’environ une demie-page, à envoyer ici avant le 28 avril.

En anglais, vraiment?

Ah! Évidemment, c’est en anglais. Mais c’est de se lancer le plus dur. Conseils pour ceux qui ont fait langue régionale première langue (c’est du vécu!) : écrire le texte du la présentation, le faire contrôler par un anglophone confirmé, le répéter beaucoup jusqu’à presque le connaître par coeur, et sauter dans la salle. Aucune honte à avoir : vous n’imaginez pas le niveau d’anglais ou l’accent des autres, par exemple le mien à ma première conférence :=))

Voir le site de la conférence INSPIRE 2017

Exposants, pourquoi venir à la conférence INSPIRE 2017?

jeudi, mars 16th, 2017

logo_S2017_2

Chaque année, la Commission européenne organise, avec un État membre ou une région européenne, la conférence européenne INSPIRE. Elle réunit utilisateurs, producteurs et développeurs publics et privés impliqués dans la mise en œuvre des infrastructures nationales et européennes d’information géographique.

Pour la première fois depuis 2010, la conférence sera organisée par deux grands États, l’Allemagne et la France, en partenariat avec la commission européenne. Elle se tiendra évidemment à Strasbourg, du 6 au 8 septembre, au Palais des Congrès. Elle sera précédée par deux jours d’ateliers à l’Université de Kelh, juste en face.

Lire la suite »

Les résultats de la France sont satisfaisants

mardi, février 7th, 2017

On me demande régulièrement comment la France se situe par rapport aux autres États de l’Union européenne dans la mise en oeuvre d’INSPIRE. Il arrive, parfois,  que l’on nous compare sur certains points particuliers à des États de la taille d’une de nos régions pour montrer que notre pays est à la traine, en pleine application du principe selon lequel l’herbe est toujours plus verte ailleurs.

C’est pourquoi « l’examen de la mise en œuvre de la politique environnementale de l’UE » (c’est le titre du document publié la semaine dernière) est intéressant. Il établi un rapport par pays selon des enjeux communs et une grille identique.  Je ne résiste pas au plaisir de partager avec vous l’extrait du rapport  consacré à la France qui évoque INSPIRE en sa page 34

Lire la suite »

Validation (future) des productions INSPIRE

mercredi, septembre 14th, 2016

Nous travaillons maintenant depuis trois ans aux travaux européens de maintenance de la directive INSPIRE.
Une des groupes, le MIWP-5 a pour objectif de déterminer comment valider la conformité des productions INSPIRE, que ce soit des métadonnées, des services ou des données elles-mêmes.

Sa principale production est des Abstract Test Suits (ATS), c’est-à-dire des tests théoriques de conformité. Le bilan du groupe a été présenté cet été au MIG-T, le groupe technique général chapeau.
Les ATS ont été en partie implémentés et testés par l’Allemagne, avec des résultats semble-t-il encourageants.

Lire la suite »

Un point sur la mise en oeuvre d’INSPIRE au 30 août : zoom sur les collectivités

lundi, octobre 5th, 2015

Preuve de l’importance prise par l’évaluation de la mise en œuvre d’INSPIRE pour les plateformes régionales et pour les producteurs, malgré ses imperfections rappelées ici, on me demande de plus en plus souvent quand sortira la prochaine afin d’être en mesure de prendre les éventuelles mesures correctrices d’ici-là.

Je réponds :

nous avons réalisé une extraction le 30 août 2015 qui va donner lieu à un billet prochainement (c’est-à-dire, maintenant).

Lire la suite »

Evaluation du partage pour le niveau communal

lundi, juillet 6th, 2015

Le précédent billet traitait des niveaux régionaux et départementaux. Le niveau communal (y compris le regroupement de communes : EPCI, agglomérations, syndicats…) est représenté par 131 entités (contre 104 il y a neuf mois) et publie 1156 métadonnées, contre 773 il y a un an. Il convient de rappeler que seuls les documents d’urbanisme sont de diffusion obligatoire dans le cadre de la directive INSPIRE : le niveau communal est donc présent ici essentiellement par volontariat, ce qui doit orienter différemment la lecture des quelques nombres qui suivent.

Etant donnés nos moyens, la grande variabilité des structures de niveau communal défie une analyse plus poussée. La source est la même que pour les deux billets précédents et à voter disposition our aller plus loin. Tout au plus peut-on remarquer que dix-huit villes ou groupements de communes diffusent plus de 10 métadonnées.

Déjà perçu en août 2014, le moindre dynamisme relatif du catalogage au niveau communal semble se confirmer.

Le niveau communal propose 51 % des données cataloguées en téléchargement, soit 550 séries de données librement téléchargeables et réutilisables.

Dix entités de niveau communal proposent plus de dix données en téléchargement. Très majoritairement bretonnes, la palme revient néanmoins à la Ville de Montpellier qui en propose 53.